Bissmilahi Rahmani Rahim.

Ci-dessous un outil d'essai de traduction littérale mot par mot, pour aider à comprendre la décomposition des Versets et faciliter les études Coraniques Inch'Allah. Avec liens vers des entrées encyclopédiques en dernière colonne.

L'Application est en cours de programmation, et cela prend du temps notamment pour la traduction et la mise en place du dictionnaire. Cependant, en attendant, nous vous proposons cette ébauche d'outil permettant un début d'analyse du Coran.

Choisissez la sourate dans le menu déroulant, cela fera apparaitre un tableau d'analyse mot par mot (attention le chargement pour les très grandes sourates, sourates 1 à 20, peut prendre une à deux minutes).

Pour voir une fiche détaillée du mot (à son stade d'avancement) il suffit de cliquer sur le lien dans la dernière colonne.

Dans la recompsition linéaire du verset, le symbole |--?--| marque l'absence de la traduction d'un mot pour l'instant.

Cet outil est provisoire et en cours d'expérimentation. Le menu déroulant ne semble peu adapté à Internet Explorer.

Nous espérons vous proposer nettement mieux prochainement.

 Document sans titre




Sourate 108 verset 1 :
Mot Pron. Rac. Trad. Occu.
1 إِنَّآ îna إن Certes, nous Cliquez ici
2 أَعْطَيْنَٰكَ aƐŤaynaka عطو t'avons donné Cliquez ici
3 ٱلْكَوْثَرَ alkawthara كثر l'abondance. Cliquez ici
Traduction du verset ré-arrangée :

108 : 1 - Certes, nous t'avons donné l'abondance.

Sourate 108 verset 2 :
Mot Pron. Rac. Trad. Occu.
1 فَصَلِّ faSali صلو Donc cohésionne Cliquez ici
2 لِرَبِّكَ lirabika ربب pour ton Enseigneur Cliquez ici
3 وَٱنْحَرْ wânĥar نحر et sacrifie (en charité). Cliquez ici
Traduction du verset ré-arrangée :

108 : 2 - Donc cohésionne pour ton Enseigneur et sacrifie (en charité).

Sourate 108 verset 3 :
Mot Pron. Rac. Trad. Occu.
1 إِنَّ îna إن Assurément, Cliquez ici
2 شَانِئَكَ chani'aka شنأ ton adversaire Cliquez ici
3 هُوَ houwa هو c'est lui Cliquez ici
4 ٱلْأَبْتَرُ al'abtarou بتر le perdant. Cliquez ici
Traduction du verset ré-arrangée :

108 : 3 - Assurément, ton adversaire c'est lui le perdant.